Atelier du patrimoine de Saintonge

Villa Musso - 62, cours National - 17100 Saintes

entete

L'aquarelle :

"MEDIOLANUM SANTONUM, EVOCATION DE SAINTES ANTIQUE VERS 100 APRES JC"

A Saintes, Ville d’art et d’histoire, l’archéologie constitue un socle solide de collaboration et d’échanges entre l’Atelier du Patrimoine de Saintonge, la conservation des musées de la Ville de Saintes, l’INRAP, la Direction Régionale des Affaires Culturelles et la Région Poitou-Charentes. Ces partenariats au long cours permettent d’accompagner la démarche scientifique, du sondage à la fouille, auprès d’un large public. Tout en posant les enjeux liés aux investigations menées dans le sous-sol, ce processus de médiation met en lumière les métiers ainsi que les méthodes adoptées sur le terrain et l’analyse conduite après les fouilles. Au fil des chantiers, les connaissances sur l’évolution de la cité s’en trouvent considérablement enrichies et notre regard sur notre environnement urbain plus averti.

De ce travail partenarial est née la volonté de disposer d’un outil de sensibilisation et de médiation exceptionnel qui puisse être partagé avec tous, petits et grands, pour plonger au cœur de la ville antique de Saintes à son apogée, vers 100 après J.C.

Jean-Claude Golvin, archéologue, architecte, auteur de plus de 1000 aquarelles est un des spécialistes internationaux de la restitution graphique des villes et monuments anciens. Chercheur au CNRS, directeur de recherches en Egypte et expert pour le bassin méditerranéen, Jean-Claude Golvin a accepté de relever le défi saintais, accompagné d’un comité scientifique co-piloté par Jean-Philippe Baigl, archéologue à l’INRAP et Bertrand Maratier, directeur des musées de Saintes.

Le but de la restitution graphique est de reconstruire méthodiquement, à l’appui de documents scientifiques, une image de la ville ancienne pertinente et aussi proche que possible de la réalité ou du moins de celle qui devait être la sienne à une époque donnée. Ce travail synthétique de recherche à vocation de médiation est enrichi d’une dimension artistique remarquable au moyen de l’aquarelle. L’immense travail de Louis Maurin puis les fouilles préventives menées essentiellement ces 20 dernières années sur les quartiers périphériques de la ville, ont abondamment nourri la connaissance archéologique (l’analyse et la définition du territoire des Santons par plusieurs chercheurs) et ont permis d’étayer scientifiquement cette restitution en image de la ville.

reproduction sur papier aquarelle 10 €
reproduction sur papier glacé 10 €
reproduction format carte postale + enveloppe offerte 2 €